Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

Sommaire

TNI et traces écrites

L’utilisation par les élèves des traces écrites est un élément inhérent aux apprentissages. Il est important, pour qu’ils puissent s’approprier ces traces écrites, que ceux-ci participent à leur élaboration. Le TNI, outil interactif, facilite cette production, soit avec le groupe classe, soit en atelier.

  • Utiliser les recherches des élèves pour réaliser la trace écrite.
  • Utiliser les productions des élèves dans les traces écrites grâce à un visualiseur.
  • Réaliser une trace écrite numérique sous forme de film.
  • Réaliser une trace écrite illustrée.

Pour chaque exemple présenté ici, les outils utilisés sur le TNI seront présentés rapidement (pour les trois principaux logiciels dédiés aux TNI). Ces exemples comportent plusieurs pages.

 1. Utiliser les recherches des élèves pour réaliser la trace écrite :

  • Intérêt du TNI : Permettre aux élèves de présenter, comparer, organiser et mettre en forme aisément les résultats de leurs recherches.
  • Déroulement : Les élèves, durant la phase de recherche, émettent différentes hypothèses. Ensuite, ils viennent les écrire au TNI, sans que l’enseignant ne se soucie de l’ordre dans lequel ils sont présentés. La deuxième phase de recherche consiste à classer ces éléments, sur le cahier d’essai. Lors de la nouvelle mise en commun, les différents éléments sont déplacés, supprimés, organisés. Le résultat de ces manipulations permet d’obtenir la trace écrite.

 2. Utiliser un visualiseur :

  • Intérêt du visualiseur associé au TNI : Visualiser et utiliser au TNI les productions des élèves.
  • Déroulement : L’enseignant choisit les productions des élèves qu’il souhaite utiliser avec le groupe classe. Les cahiers sont placés sous le visualiseur, ce qui permet de les afficher au TNI, d’enregistrer les pages présentées et de gagner du temps, puisque les élèves ont seulement besoin d’argumenter et ne doivent pas réécrire leur démarche au tableau. Les documents retenus par la classe sont organisés et annotés pour constituer la trace écrite.

 3. Réaliser une trace écrite sous forme de film :

 [1] du TNI : Disposer de la trace écrite sous forme de film. Ce film deviendra une ressource qui pourra être mutualisée de différentes manières : clé USB, blog de l’école, classe mobile, PC de classe.

  • Déroulement : Certaines traces écrites, telles que les techniques opératoires, supposent de nombreuses étapes. Le TNI va permettre de compléter ces traces écrites papiers par un film.
  • Exemple : Cet exemple est réalisé par un enseignant, mais l’on peut imaginer la même démarche effectuée par un ou plusieurs élèves en atelier : la soustraction avec retenue.

Outils utilisés : tutoriel.

Documentation complémentaire : Voir le lien contre "Créer et utiliser des capsules vidéo en classe".

 4. Réaliser une trace écrite illustrée :

  • Intérêt du TNI : Disposer d’une source documentaire très variée (images, photos, films, croquis, etc …), qui pourra être annotée par les élèves au TNI, et être utilisée comme trace écrite.
  • Déroulement : Le document analysé par les élèves est projeté au TNI dans le logiciel qui lui est dédié. Il peut être annoté, découpé, copié, commenté.