Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

Sommaire

« La Terre a tant souffert que le ciel a perdu ses couleurs, le soleil est devenu terne, les détritus gisent au fond des eaux, la pollution a recouvert le tout d’un brouillard épais et résistant. Les températures s’envolent entraînant la fonte de la banquise et il ne reste plus que les océans sur la terre... » Dans un monde envahi par les mers, une fillette vit seule sur une plate-forme au milieu d’une vaste étendue d’eau. Elle note ses rêves et ses pensées sur des feuilles pliées dans des bouteilles qu’elle jette à l’océan. Un matin, elle plonge dans les flots et part pour un voyage merveilleux. Sur une île colorée, elle découvre une carte au trésor qui l’entraîne dans un périple parmi les animaux et les paysages d’un monde oublié, le nôtre. Album d'une apocalypse où les océans auraient envahi les espaces de terre, De rêves et d'eau ne manque pas de force. Le texte poétique se veut songeur pour mieux exprimer toute la tristesse d'une orpheline qui survit. Les dessins aux tons doux suivent la progression de l'héroïne et inventent encore son univers, avec de nombreux détails à valeur de symbole. « Bleu azur devenu gris argent, le passé ne reviendra plus, nous devons protéger le monde qui nous entoure ». Présenter, grâce à cet album, accessible dès la fin du cycle 2, un futur dans lequel notre monde ne serait que regrets et photographies d'un autre temps, permettra d'engager avec les élèves une réflexion citoyenne indispensable dans le domaine de l'environnement et du respect de la planète. De rêves et d'eau, Louyuling Ice, éditions Père Fouettard, 2015, 14 euros

De rêves et d’eau

Fable écologique autour du réchauffement climatique, aux couleurs tendres et aux dessins subtils, l’album « De rêves et d’eau » est un hymne à notre nature en péril. Passant d’un univers monochrome à une palette lumineuse, cet album invite à la réflexion sur le respect de la planète et de la vie.

« La Terre a tant souffert que le ciel a perdu ses couleurs, le soleil est devenu terne, les détritus gisent au fond des eaux, la pollution a recouvert le tout d’un brouillard épais et résistant. Les températures s’envolent entraînant la fonte de la banquise et il ne reste plus que les océans sur la terre... »
Dans un monde envahi par les mers, une fillette vit seule sur une plate-forme au milieu d’une vaste étendue d’eau. Elle note ses rêves et ses pensées sur des feuilles pliées dans des bouteilles qu’elle jette à l’océan. Un matin, elle plonge dans les flots et part pour un voyage merveilleux. Sur une île colorée, elle découvre une carte au trésor qui l’entraîne dans un périple parmi les animaux et les paysages d’un monde oublié, le nôtre.
Album d’une apocalypse où les océans auraient envahi les espaces de terre, De rêves et d’eau ne manque pas de force. Le texte poétique se veut songeur pour mieux exprimer toute la tristesse d’une orpheline qui survit. Les dessins aux tons doux suivent la progression de l’héroïne et inventent encore son univers, avec de nombreux détails à valeur de symbole.

« Bleu azur devenu gris argent, le passé ne reviendra plus, nous devons protéger le monde qui nous entoure ». Présenter, grâce à cet album, accessible dès la fin du cycle 2, un futur dans lequel notre monde ne serait que regrets et photographies d’un autre temps, permettra d’engager avec les élèves une réflexion citoyenne indispensable dans le domaine de l’environnement et du respect de la planète.

De rêves et d’eau, Louyuling Ice, éditions Père Fouettard, 2015, 14 euros

Mise à jour : 31 mars 2017