Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

Mon papa est le plus fort

Une couverture en forme de paquet de pâtes avec le poids et la date de péremption, un texte écrit avec des pâtes à potage en forme de lettres.

Cet album de Stéphane Girel, adapté aux enfants à partir de 4/5 ans, raconte l’histoire d’un petit garçon qui admire son papa, homme-orchestre dans la maison, aussi à l’aise avec le ménage qu’avec le bricolage… un peu moins avec les pâtes qui collent dans la casserole.

Le petit garçon pense à sa maman absente autour de son potage vermicelle : il ne reste d’elle que des noms de pâtes qu’elle égrenait comme une poésie.
Pour trouver une nouvelle maman, le petit garçon va devoir « mettre la main à la pâte ».
Pourquoi pas Julie, la voisine qui sait bien faire le riz…

Les dessins de cet album sont aussi porteurs de rêve : les adultes ont des allures de silhouettes de Miro peintes dans des tons beiges, seul le petit garçon apparaît de manière un peu réaliste .
Des lettres occupent l’espace, discrètes ou mises en valeur.
De délicats hommages à des peintres comme Klimt, Miró ou Klee !

Un album tendre et émouvant pour aborder le problème de la séparation avec les mots d’un enfant.

Stéphane Girel a également illustré beaucoup d’albums notamment ceux de son grand complice, Rascal :

  • Ami-ami, Ecole des loisirs 2004
  • Côté cœur, Pastel 2000 (Différence, Racisme, Amour,Tolérance) à partir de 6 ans
  • Ma petite usine, Rue du Monde 2005

et ceux d’autres auteurs :

  • Bouche cousue, Gigi Bigot et Pépito Matéo, Didier jeunesse 2001
  • Les Rouges et les Noirs, Hubert Ben Kemoun, Père Castor Flammarion 2002

Autant d’albums à découvrir avec intérêt !

Mon papa est le plus fort, Stéphane Girel, éditions du Rouergue

Mise à jour : 31 mars 2017