Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Mais comment compter les grains de sable du désert, les gouttelettes d’eau des océans de la planète, les étoiles accrochées dans le ciel ? Comment mesurer l’infiniment grand et l’infiniment petit ? Maïa se lance alors dans une démarche très scientifique, faite de questionnements, d’hypothèses, de tâtonnements et d’échecs parfois. L'auteure, Romana Romanyshyn, aborde de manière très sensible le monde parfois obscur des mathématiques qui permettent pourtant de comprendre tout ce qui nous entoure, si l'on est curieux et qu'on prend le temps de s’arrêter sur les choses et de progresser pas à pas. Les illustrations d'Andriy Lesiv, rehaussées de bleu, de rouge, de noir et d’ocre, foisonnent de détails et conjuguent différentes techniques, collages de cartes du ciel, de cartes géographiques, de jeux de points à relier. Ce bel album poétique des éditions Rue du monde est donc l’occasion de sensibiliser petits et grands à l’intérêt des sciences et des mathématiques dans notre découverte du monde, et propose une initiation ludique à la magie des maths. L'album peut être mis en réseau avec : - {1, 2, 3 étoiles ! : Je compte dans la nature}, A.S. Baumann et A.L. Boutin, éditions Rue du monde - {Le compte est bon, comment estimer les grands nombres au premier coup d'oeil}, Bruce Goldstone, éditions Millepages - {Des milliards d'étoiles,} Antonin Louchard, Katy Couprie, collection Tête de lard, éditions Thierry Magnier -{ 1000 milliers de millions,} D.M. Schwartz, éditions Circonflexe A partir de 5 ans {Maïa qui aime les chiffres}, Romana Romanyshyn, Andriy Lesiv, éditions Rue du Monde, collection Coup de cœur d’ailleurs (2014)

Maïa qui aime les chiffres

Ce que Maïa aime plus que tout, ce sont les chiffres. Alors que fait-elle avec tous ces 2, ces 3, ces dizaines et ces milliers ? Elle compte. Elle compte, tout et tout le temps ! Les grains de riz dans son assiette, les boutons sur les manteaux des passants, les graines de coquelicots, les briques d’un donjon, les feuilles, les pierres, les arbres…

Mais comment compter les grains de sable du désert, les gouttelettes d’eau des océans de la planète, les étoiles accrochées dans le ciel ? Comment mesurer l’infiniment grand et l’infiniment petit ? Maïa se lance alors dans une démarche très scientifique, faite de questionnements, d’hypothèses, de tâtonnements et d’échecs parfois.

L’auteure, Romana Romanyshyn, aborde de manière très sensible le monde parfois obscur des mathématiques qui permettent pourtant de comprendre tout ce qui nous entoure, si l’on est curieux et qu’on prend le temps de s’arrêter sur les choses et de progresser pas à pas.

Les illustrations d’Andriy Lesiv, rehaussées de bleu, de rouge, de noir et d’ocre, foisonnent de détails et conjuguent différentes techniques, collages de cartes du ciel, de cartes géographiques, de jeux de points à relier.

Ce bel album poétique des éditions Rue du monde est donc l’occasion de sensibiliser petits et grands à l’intérêt des sciences et des mathématiques dans notre découverte du monde, et propose une initiation ludique à la magie des maths.

L’album peut être mis en réseau avec :

  • 1, 2, 3 étoiles ! : Je compte dans la nature, A.S. Baumann et A.L. Boutin, éditions Rue du monde
  • Le compte est bon, comment estimer les grands nombres au premier coup d’oeil, Bruce Goldstone, éditions Millepages
  • Des milliards d’étoiles, Antonin Louchard, Katy Couprie,
    collection Tête de lard, éditions Thierry Magnier
  • 1000 milliers de millions, D.M. Schwartz, éditions Circonflexe

A partir de 5 ans

Maïa qui aime les chiffres, Romana Romanyshyn, Andriy Lesiv, éditions Rue du Monde, collection Coup de cœur d’ailleurs (2014)

Mise à jour : 31 mars 2017