Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

Ours qui lit

"Ours qui lit" est une fable croustillante dans laquelle un ours énumère ses rencontres sur fond de ritournelle répétitive.
Cet album, destiné aux enfants de 4 à 7 ans, raconté par Eric Pintus et mis en images par Martine Bourre, se dévore aussi goulûment que les différentes proies du protagoniste tant le texte est vivant et humoristique et les illustrations délicates, toutes de collages de tissus, papiers, matériaux bruts, de dessins et de points de couture.

C’est l’automne et Ours lit, adossé à un arbre. C’est assez étonnant pour que tous les animaux de la forêt viennent lui demander ce qu’il lit. C’est une liste de noms des bêtes que l’ours doit manger ce jour. Et bien entendu, le nom du curieux y est toujours inscrit. Avec ce drôle d’appât, l’ours se fait un gueuleton d’importuns, à savoir le renard, le loup, le sanglier... jusqu’à tomber sur plus malin que lui : le lapin qui repart la vie sauve.

Eric Pintus nous raconte cette histoire piquante, en fondant l’essentiel de la narration sur un simple dialogue entre les animaux et en le répétant quasiment à l’identique avec les différents personnages.
Le texte offre en parallèle aux lecteurs plus experts des clins d’œil aux détournements des contes ou comptines traditionnels (Roule galette , les chansons « Promenons-nous dans les bois » ou « Le grand cerf »...).

A cela s’ajoute un travail de vocabulaire à la fois scientifique et fantaisiste : les familles d’animaux (mâle, femelle, petits) sont énumérées, en déviant progressivement vers l’invention, voire le calembour .

Afin de suivre le cheminement de l’histoire et comme on cocherait une liste de courses, une signalétique graphique a été ajoutée à chaque double page, représentant symboliquement la tête de l’ours sous forme d’un petit logo, qui se remplit progressivement des différentes « parts » de son festin, elles-mêmes colorées selon les teintes des différentes victimes. Un procédé très ingénieux que l’on ne remarque pas immédiatement mais qui sera certainement d’une grande aide pour les plus jeunes, qui peinent encore à retenir un déroulé narratif trop complexe.

Le site de la circonscription de Franconville nous propose des pistes d’ exploitation de cet album pour le cycle 2 :

Exploiter Ours qui lit

Mise à jour : 31 mars 2017