Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Le jeune lecteur, dès 7 ans, va découvrir ce conte ludique et philosophique construit autour de la métaphore de l'eau, mêlant humour et poésie. Tout au long de l'album, l'auteur utilise le double sens des mots liés à l'eau pour évoquer de manière détournée les doutes, les peurs, les angoisses du personnage. Les illustrations de Thomas Baas, drôles, originales, en trois couleurs (noir, rouge, blanc) éclairent la poésie des mots en apportant cette touche surréaliste rappelant l'univers de Magritte. Pour inviter les élèves à s'exprimer sur ces univers, on pourra facilement faire le lien avec « Golconde », l'œuvre où le peintre fait pleuvoir des hommes identiques, en costume noir, sur les toits rouges des immeubles. Le thème de la timidité pourra être abordé et, comme le parapluie y tient le même rôle symbolique, la mise en réseau sera facile avec l'album « Clémence et le grand parapluie » présenté dans cette rubrique le 6 octobre 2013. L'article publié indiquait également le lien vers un site dressant la liste des nombreux albums mettant en scène cet objet du quotidien. A partir de 7 ans - 15€ {L'homme parapluie}, David Sire, éditions Sarbacane (2013)

L’homme parapluie

Quand la pluie est arrivée, Ploc s’est transformé en homme-parapluie, pour mettre son cœur bien au sec, à l’abri. Mais quand la pluie s’en va, Ploc continue d’avoir un drôle de parapluie sur la tête, très embarrassé quand une femme-parapluie lui propose de vivre avec lui...

Le jeune lecteur, dès 7 ans, va découvrir ce conte ludique et philosophique construit autour de la métaphore de l’eau, mêlant humour et poésie. Tout au long de l’album, l’auteur utilise le double sens des mots liés à l’eau pour évoquer de manière détournée les doutes, les peurs, les angoisses du personnage.

Les illustrations de Thomas Baas, drôles, originales, en trois couleurs (noir, rouge, blanc) éclairent la poésie des mots en apportant cette touche surréaliste rappelant l’univers de Magritte. Pour inviter les élèves à s’exprimer sur ces univers, on pourra facilement faire le lien avec « Golconde », l’œuvre où le peintre fait pleuvoir des hommes identiques, en costume noir, sur les toits rouges des immeubles.

Le thème de la timidité pourra être abordé et, comme le parapluie y tient le même rôle symbolique, la mise en réseau sera facile avec l’album « Clémence et le grand parapluie » présenté dans cette rubrique le 6 octobre 2013. L’article publié indiquait également le lien vers un site dressant la liste des nombreux albums mettant en scène cet objet du quotidien.

A partir de 7 ans - 15€

L’homme parapluie, David Sire, éditions Sarbacane (2013)

Mise à jour : 31 mars 2017