Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Le petit bon usage de la langue française

Version courte de son illustre grand frère, Le petit Bon usage est une grammaire facile d’accès qui propose de très nombreux exemples puisés dans la littérature classique et contemporaine.

 Présentation :

Grammaire complète et accessible, le Petit Bon Usage vous fera entrer dans la langue française grâce à ses nombreuses citations tirées d’œuvres d’écrivains, de poètes et de chanteurs classiques ou contemporains.

Avec :

– les règles principales et les variantes les plus courantes

– des milliers de citations littéraires en exemples

– un index des notions

– un index des auteurs cités

(Re)découvrez la grammaire française grâce à Victor Hugo ou Amélie Nothomb, Albert Camus, Bernard Weber ou Marc Lévy, avec des incursions chez Brassens, Stromae ou Goscinny et bien d’autres…

 L’auteur :

Maurice Grevisse naît le 7 octobre 1895 à Rulles (Belgique), d’un père forgeron et d’une mère couturière. En obtenant son diplôme d’instituteur, il s’écarte de la voie professionnelle paternelle. Il devient alors successivement régent littéraire, professeur et, enfin, accède en 1925 au titre de docteur en philosophie et lettres à l’Université de Liège. Ayant accepté de refondre une grammaire scolaire existante, il rédige une œuvre originale, Le Bon Usage, qui paraît en 1936 et deviendra le centre de toute une vie. Les plus grands grammairiens et écrivains de l’époque, dont André Gide, vont saluer ce travail minutieux. Il publie également une série de manuels reconnus pour l’enseignement secondaire. Plusieurs distinctions viendront ponctuer une carrière admirable, comme le prix De Keyn de l’Académie royale de Belgique en 1939 et la médaille d’or de l’Académie française en 1946. Maurice Grevisse disparaît le 4 juillet 1980 après avoir confié les rênes du Bon Usage à son gendre, André Goosse.

Mise à jour : 14 janvier 2019