Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

Le monde imaginaire de Martin

Martin est un gentil garçon, mais rêveur, un peu à part, comme dans un autre monde. Cet autre monde, il l’imagine, le dessine et s’y réfugie. Ses dessins prennent vie, il les agrémente, ajoute des objets, des personnages qu’il aime et qui ne lui font pas de tort car la vie n’est pas toujours simple pour un gentil rêveur ! Il retire ce qui ne lui plaît plus. Ce monde imaginaire, sur mesure, prend de plus en plus de place et un jour, il décide de rester dans « son » monde. Y parviendra-t-il ? Pourra-t-il en revenir ?

Accessible dès la fin du cycle 2, cet album raconte de manière poétique et tendre l’univers des enfants rêveurs qui se sentent un peu isolés. Il montre comment l’imagination est un formidable atout - ici c’est le don pour le dessin qui permet à l’enfant de s’évader - mais révèle comment celle-ci peut être envahissante au point de masquer le réel et d’empêcher de l’intégrer.
D’abord incapable de concilier son imaginaire et le monde quotidien, le jeune garçon va y parvenir grâce à l’amour des siens et à son don pour le dessin qui lui permettra tous les voyages dès qu’il aura le sentiment d’être moins heureux.

Les illustrations fines, complexes et détaillées de Loren Bes, peintre, aquarelliste, s’accordent parfaitement avec le texte pour mettre en valeur les différents thèmes dont on peut débattre : la différence, l’imaginaire, la création (par le dessin, par la poésie) mais également le risque de s’enfermer dans un monde trop éloigné des autres.

Le monde imaginaire de Martin, Corinne Boutry, illustrations de Loren Bes, éditions Mazurka (2013)

Mise à jour : 31 mars 2017