Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

La petite bibliothèque imaginaire

Véritable invitation au rêve et au voyage, cet album publié en 2006 aux éditions Rue du Monde réunit des couvertures de livres qui n’existent pas, créées pour l’occasion par vingt grands noms de l’illustration. Derrière chacun de ces titres, une histoire se cache. Au lecteur de la raconter, de l’inventer…

La petite bibliothèque imaginaire, c’est 20 couvertures d’albums qui n’existent pas. Sur chaque double page le lecteur découvre un ouvrage fictif. Sur la page de droite : une première de couverture avec un titre, les mentions d’auteur, d’illustrateur et d’éditeur. Sur la page de gauche : une quatrième de couverture avec un résumé et une critique.

Léon, pêcheur de hasard est l’un d’entre eux :

« Quand il s’ennuie le mercredi après-midi,
Léon monte sur le toit de sa maison et il pêche, au hasard.
Parfois un chien savant dans la caravane du cirque,
parfois un vieux fauteuil à bascule dans un camion-poubelle…
Mais, ce jour-là, c’est un frôle de personnage
que Léon remonte au bout de sa canne à pêche.
Ce mercredi va sûrement être inoubliable…
 »

Au-delà du simple plaisir que peuvent prendre les élèves à découvrir ces albums imaginaires, quatre scénarios d’écriture peuvent être proposés dans une classe de cycle 3 :

1) L’élève ne dispose que de la 4ème de couverture. Il doit donner un titre à l’album et créer une couverture (ce scénario nécessite que l’élève n’ait pas eu accès à l’intégralité de la Petite bibliothèque imaginaire).

2) Situation inversée : l’élève ne dispose que de la couverture et doit rédiger la 4ème de couverture. En préalable, les textes des 4èmes de couverture ont été étudiés : leur fonction, leur forme, ce qu’ils disent et ce qu’ils ne disent pas…

3) L’élève crée son propre album imaginaire à partir d’un titre, en créant une couverture et en rédigeant une 4ème de couverture. Il est ainsi possible de constituer une bibliothèque imaginaire de la classe.

4) L’élève choisit l’un des albums de la Petite bibliothèque imaginaire. A partir de sa couverture et de la 4ème de couverture, il en imagine l’histoire et l’écrit. En préalable, il est souhaitable de faire émerger des hypothèses par la classe. Le rédacteur pourra ainsi nourrir son imaginaire.

  • La petite bibliothèque imaginaire
  • Alain Serres et un collectif de 20 illustrateurs
  • Éditions Rue du Monde - 2006
Mise à jour : 31 mars 2017