Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription du Soissonnais

Pour l'école de la confiance

Sommaire

"Qui a bien pu imaginer qu’un enfant de 3 ans peut « se préparer » à quoi que ce soit jusqu’à l’âge de 6 ans... en évitant surtout de faire, pendant 3 ans, ce à quoi il se prépare ?". Bernard Devanne, professeur en IUFM, intervient dans le débat sur les programmes du primaire. En 2007-2008 il avait montré aux lecteurs du Café pédagogique comment nait l'apprentissage de la lecture et comment les programmes de 2008 bousculaient les apprentissages. Il revient sur ces questions avec une idée forte : "Aujourd’hui, plus que le regard porté sur l’apprentissage, c’est le regard porté sur l’élève – cet enfant en apprentissages – qu’il faut d’abord changer". {{Article publié le 3 octobre 2013.}}

Parler, lire, écrire à l’école primaire

A lire, toute affaire cessante ! Dans un article publié par le Café pédagogique, Bernard Devanne intervient dans le débat sur les cycles et les programmes : comment l’école primaire peut-elle réussir dans l’apprentissage du parler, du lire et de l’écrire ?

"Qui a bien pu imaginer qu’un enfant de 3 ans peut « se préparer » à quoi que ce soit jusqu’à l’âge de 6 ans... en évitant surtout de faire, pendant 3 ans, ce à quoi il se prépare ?".

Bernard Devanne, professeur en IUFM, intervient dans le débat sur les programmes du primaire. En 2007-2008 il avait montré aux lecteurs du Café pédagogique comment nait l’apprentissage de la lecture et comment les programmes de 2008 bousculaient les apprentissages. Il revient sur ces questions avec une idée forte : "Aujourd’hui, plus que le regard porté sur l’apprentissage, c’est le regard porté sur l’élève – cet enfant en apprentissages – qu’il faut d’abord changer".

Article Bernard Devanne format PDF - 60.9 ko

Article publié le 3 octobre 2013.

Mise à jour : 31 janvier 2018